C’est un fait, beaucoup de  » petits  » campings ont dû fermer leurs portes face aux géants qui poussent un peu partout. Pour essayer de survivre, certains rénovent, d’autres proposent des formules qui sortent de l’ordinaire. C’est ce que tentent de faire les campings municipaux.

A découvrir également : Comment remodeler un petit camping ?

Campings municipaux : des tentatives pour se démarquer

Face aux grands groupes, les  » petits  » campings ne font pas le poids, les campings municipaux y compris. Les campings haut de gamme de 4 et 5 étoiles pullulent aujourd’hui en France. Ils proposent plus de confort, plus de prestations, du sur-mesure, 2 à 3 piscines chauffées, intérieures et couvertes. Dans les campings de luxe, un personnel qualifié est à la disposition des campeurs tout au long de leur séjour. Les petits campings ne peuvent pas se permettre tout cela, raison pour laquelle ils n’arrivent pas à tenir la concurrence. En seulement 20 ans, pas moins d’un millier de ces petits campings ont dû fermer. Cela implique presque 50 000 emplacements fermés par la même occasion.
Même s’il y a environ 70 et 80 de ces campings qui ferment chaque année, il existe un certain nombre de campings qui ne jettent pas l’éponge. Il y en a qui parviennent à garder leur cachet et leur authenticité en proposant des thématiques très ciblées. Si les gros établissements tablent sur les méga soirées karaoké, animations jusqu’à pas d’heure, ils offrent le contraire. Ils misent davantage sur un environnement calme et apaisant qui plaît à de nombreux vacanciers. Pelouse taillée à la perfection et cadre super aménagé chez les grands campings, herbes folles et nature à l’état brut chez les petits. Mobil-home ultra équipé chez les premiers, roulottes ou cabanes simples et sympathiques chez les seconds.

Campings municipaux, différentes solutions pour survivre

De nombreux campings municipaux ne se découragent pas malgré la présence de plus en plus menaçante des grandes structures. Ils cherchent des solutions que ces dernières n’ont pas encore trouvées. Par exemple, ils soignent la qualité de leur accueil, ce que beaucoup de vacanciers apprécient particulièrement. Pour ceux-ci, cela contribue énormément à la réussite de leur séjour. Ils savent qu’ils seront écoutés avec attention, pas seulement dans un but commercial. Ils se sentent à l’aise, un peu comme chez eux.
Certes, les campings municipaux ne disposent pas de suffisamment de moyens financiers pour leur communication, contrairement aux grands groupes. Mais ils comptent surtout sur le bouche-à-oreille pour leur publicité. Une fois les clients satisfaits, ils en parlent autour d’eux et c’est ainsi que ces campings municipaux arrivent à ne pas désemplir.
Puis, ils visent les vacanciers qui cherchent les plaisirs simples de la vie, et ils sont nombreux. Par ailleurs, il y a toujours des Français qui sont adeptes des campings municipaux où ils se rendent depuis des années, parfois depuis leur enfance. Ils les préfèrent pour l’esprit camping qui y règne et la convivialité authentique qui y prédomine. Les campings font de la résistance par un autre moyen : leur prix. Ils restent abordables, donc, à la portée de toutes les bourses.

Lire également : Conseils de camping à petit prix